Les Fermes Miracle, un verger commercial de 5 acres inspiré de la permaculture dans le sud du Québec

Il y a 20 ans, Stefan Sobkowiak se porte acquéreur d’un verger de pommiers conventionnel dans le but d’en faire un verger bio. Il se rend vite compte des limites du modèle “bio”, toujours basé sur la monoculture.

Stefan décide donc d’arracher la plupart des arbres et de replanter en s’inspirant des principes de la permaculture. Il crée ainsi un oasis d’abondance et de biodiversité qui compte plus de 100 variétés de pommes, plusieurs types de poires, prunes, cerises ainsi qu’une myriade de petits fruits, légumes et autres.

En favorisant un maximum de biodiversité, le système établi par Stefan attire un très grand nombre de pollinisateurs et autres insectes, mais aussi beaucoup d’oiseaux et d’autres espèces animales. Cela contribue non seulement à contrôler les ravageurs, mais a également un effet bénéfique sur le rendement des arbres fruitiers. L’inclusion d’arbres fixateurs d’azote dans le verger permet de créer une fertilité naturelle qui rend inutile l’apport externe en engrais. On obtient alors un éco-système équilibré qui s’entretient lui-même.
Le verger est organisé de façon à ce que tout ce qui pousse dans une allée soit mûr et prêt à être récolté dans une période de 10 jours. Ce système en “allées d’épicerie”, comme le décrit Stefan, permet une récolte efficace malgré la grande diversité d’espèces. Un tel système pourrait être fort utile dans le cas d’une production fruitière commerciale à grande échelle.

Vous pouvez suivre les Fermes Miracle sur Facebook.